Mak pye de André Fouad

Mak pye est un extrait du nouveau recueil de poèmes «Pye Poudre» d’André Fouad. Il paraîtra en octobre prochain à Boston aux éditions Jebca, sous la houlette de Roosvelt Desronvilles et de Fred Edson Lafortune. Ce recueil de 60 pages marqué par le style surréaliste porte surtout la thématique d’errance, d’exil, d’insularité…. «Je me qualifie comme un grand marcheur, un éternel voyageur. En déambulant dans les rues, les métros, les subways… je me mets à l’écoute du temps, du cosmos, je tisse les mots afin de m’extérioriser pleinement et peindre mes rêves», a confié l’auteur de Mak pye.

Récits haïtiens de vécus aquatiques de Gerry L’Étang

Résumé: Il existe dans la mythologie vodou haïtienne une croyance en un monde aquatique peuplé de sirènes et autres lwa. Par ailleurs, des Haïtiens assurent avoir été enlevés par ces esprits qui les ont entraînés sous l’eau afin qu’ils vivent à leur côté. Ces séjours durent plusieurs heures à plusieurs années. A l’issue de ces expériences, les concernés retournent sur la terre ferme et racontent à leurs proches leur vécu aquatique. Le présent article propose, après enquête en Haïti, trois de ces récits. Il donne également à lire deux interprétations du phénomène: l’une d’un prêtre vodou, l’autre d’un sociologue, spécialiste de la religion en question. Suit enfin un commentaire de l’auteur.

La question linguistique en Haïti et la «réforme» du système éducatif national

«L’ancien ministre de l’Éducation nationale et de la formation professionnelle, Nesmy Manigat, attire l’attention sur des défis immenses qui [sont en lien avec] les problèmes fondamentaux du système éducatif haïtien. Deux ans après son départ du ministère de l’Éducation nationale (…), M. Manigat, actuel président du comité de gouvernance du Partenariat mondial pour l’éducation, constate avec déception qu’aucune réforme n’est en marche malgré l’engagement pris par d’importantes personnalités de la société en faveur du «Pacte national pour une éducation de qualité» («Éducation: la réforme ne doit pas attendre», Le National, 30 août 2018).