L’enseignement des langues en Haïti et les défis actuels de l’aménagement linguistique

Parus récemment à Port-au-Prince, deux articles ont retenu l’attention des enseignants et des linguistes: «Haïti-Enseignement: près de 7 années passées à étudier pour rien l’anglais et l’espagnol à l’école» (Le National, 9 octobre 2019), et «Enseignement des langues: le système tient à ce que les apprenants réussissent aux tests d’évaluation» (Le National, 16 octobre 2019)…

Haïti, la mort comme horizon

Ils ont entre 14 et 30 ans. Ils s’appellent Badio, Badou, Fede, Makson, Ronald, Dieunisson. Ils n’ont pas de patronyme connu. Les balles assassines de la police les touchent tous les jours. Ils meurent enchaînés, en putréfaction. Plus d’une dizaine sont morts dans ces conditions, mais ce sont des morts sans importance.

KREYOLAD 788 – Lavi ponpié red

Ni an tan ponpié sé té moun éti té lé fè sa, silon prop volonté yo pou pòté moun soukou. Dépi yo pofésionalizé sèten ponpié, ousédi atjelman anlo moun pa ka pòté ponpié respé ankò pas pou yo, sé fonksioné kidonk moun ki fenyan (dapré yo).